accueil vat XiengThong calendier des fêtes association photos partenaires Articles de presse Actualités Conseil d’administration Conseil d’administration photos Orchestre sieng lao Nous trouver par google Devenir notre partenaire
Pour nous contacter Association Lao du Languedoc Roussillon 11 rue des Tamaris 34920 LE CRES MONTPELLIER - FRANCE Tel : 04 67 87 00 92 Centre Culturel et Cultuel Lao de Montpellier Pagode Vat Xieng Thong 1 Place du Laos  (575 rue Rouget de Lisles) 34070 MONTPELLIER FRANCE centreculturellao@gmail.com concepteur : Say Boungnaseng www.sayconcept.net sayconcept@gmail.com
Au promeneur éberlué qui découvre avec stupeur au détour de la rue Rouget-de-Lisle la silhouette gracieuse et exotique de la pagode Vat Xieng Thong Vora Maha Vihane , on peut assurer qu’il ne rêve pas et que quelque génie malicieux ne l’a pas transporté d’un coup de baguette magique de la capitale du Languedoc-Roussillon  à la lointaine et mystérieuse Luang-Prabang au nord du Laos. Là, devant lui, exactement découpée dans le ciel bleu de Montpellier, s’élèvent ses trois toitures enchevêtrées, sommées à chaque pointe d’un « Ngo » couleur obsidienne, orientées strictement vers l’Extrême-Orient, coiffant un bâtiment aux proportions contenues aux tons jaune safran et  terre-de-Sienne, juché sur un perron haut exactement de 7 marches : l’effet est surréaliste. Les riverains des immeubles en face qui ont aussitôt intégré l’étrange et belle silhouette à leur panorama quotidien, arborent volontiers un sourire indulgent devant l’étonnement du touriste, eux qui contemplent tous les jours l’étrangère, élégante désormais familière qui demeure près de chez eux. Les pensionnaires de la Maison de retraite eux aussi, se sont bien vite satisfaits de cette présence apaisante et sereine… Tout autour, des clôtures provisoires, des barrières de chantiers et quelques machines de terrassement sur un terrain vague  indiquent que le chantier n’est pas terminé, et que beaucoup reste à faire même si déjà, l’essentiel est là : face à la pagode proprement dite d’étonnants bâtiments bas, aux toits de verdure de bois et de tuiles à l’ancienne forment avec la pagode un complexe étonnant de sophistication et de simplicité…bouddhique : le Centre Cultuel et Culturel laotien est bien, comme l’annonçait le Midi Libre dans un article prémonitoire de 2004, un chef d’œuvre, au sens architectural et artisanal  du terme. Un chef d’œuvre qui est aussi, il faut le souligner, le résultat d’un miracle d’initiative, d’imagination, de persévérance et de dévouement  d’une petite association laotienne qui, en 1992, avec une audace et la foi dont on dit qu’elle soulève des montagnes, a osé concevoir et entreprendre le projet follement ambitieux que nous voyons aujourd’hui sous nos yeux, sinon en cours d’achèvement, du moins en phase de réalisation. Il faut s’arrêter un instant et tirer son chapeau à cette petite association de  laotiens, créée par Bounhéng SAIGNAVONGSA, qui a su tirer de l’amère expérience de l’exil forcé ce qu’il faut de générosité et de cœur pour offrir au pays d’adoption le plus beau de leur culture et de leurs traditions, le plus sacré aussi, de leurs convictions. Encore fallait-il trouver un soutien actif et généreux de la Mairie de Montpellier et du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon : ce fut le cas, et dès 2002, Georges Frêche posa la première pierre du Centre Culturel Laotien. Depuis, soutenus par une petite armée de donateurs généreux et confiants, l’association Lao du languedoc-Roussillon  a poursuivi ses efforts, rejoints par une équipe d’architectes d’entrepreneurs et d’artisans dont on trouvera les noms ci-dessous. Leur talent et leur dévouement se mesurent à l’œil nu, qui donnent à voir, dans la lumière du couchant Occitan,  le mariage harmonieux des savoirs de chez nous et des mystères de l’Extrême-Orient. Gilles-Olivier Silvagni Le centre culturel et cultuel lao de Montpellier Pagode Vat XiengThong  Vora Maha Vihane est composé de plusieurs bâtiments :   - temple ou sim (ou vihan) situé au milieu du terrain, - sala hongtham ou hochèk situé en face du temple, - cuisine et sanitaires, - Kouti ou logement des bonzes, - salle polyvalente pour réunions, conférences et expositions, - ateliers, - salle de répétition du groupe musical Sieng-Lao, - bureau, - salle informatique, Le groupement du maître d’œuvre est composé comme suit : - Christian LAUNE : Architecte DPLG : cabinet d’architecture Christian LAUNE 12, rue d’Anduze 30100 Alès - Jean Christophe MARCHAL : Architecte DPLG : "maître d’œuvre de la plus grande pagode du Laos, Vat That Foun à Vientiane (1998)" "maître d’œuvre pour le classement de Luangprabang dans le patrimoine mondial de l’UNESCO" cabinet d’architecture ADN - 3 lotissement le Vieux Chêne 34470 Pérols - Sandrine BARNABE : Architecte DPLG : cabinet d’architecture Christian LAUNE   - Pascale MERCIER : Architecte DPLG : paysagiste urbaniste, 10 rue St Hubert à Montpellier - Olivier GAUJARD BET Gaujard Technologie, 10 rue de la Croix Rouge 84000 Avignon - Salvator ALABISO : Ingénieur des fluides à 34980 Montferriez sur Les - Maître Jean-Michel CASANOVA : Ancien Bâtonnier - Thierry SALOMON : Ingénieur des Arts et Métiers, fondateur de GEFOSAT association technique travaillant au développement des énergies renouvelables et de la maîtrise de l’énergie - Alain REYNES : Directeur du groupe SOCOTEC Languedoc Roussillon - Philippe BRINAS et Stéphane JAUMES : Ingénieurs de structure de la SOCOTEC - Michel VILLENEUVE : BET de structure P3G à Montpellier - José FERNANDEZ : AGEMO 72 Rue de la Figairasse 34070 Montpellier - Ecole Polytechnique de Lausanne (Suisse) : Section architecture - Serge HENNEMANN : Architecte DPLG à Château Neuf Bordette - Marc ESPINOSA : Coordinateur des travaux à Montpellier. Tous les membres de l’équipe sont intervenus bénévolement.
Vat Xieng Thong Vora Maha Vihane d’hier à aujourd’hui
www.centreculturellao.org
vat XiengThong